Translations → [français]

Thierry Barbé, double bass

Thierry Barbé is principal double bass of the Opéra national de Paris orchestra and, since 1999, professor of double bass at the National Superior Conservatory of Music of Paris (CNSMDP). He has taught the double bass since 1982, notably at the CRR (National Regional Conservatory) in Saint-Maur, east suburbs of Paris where he still teaches now.

Born in Metz, a town located in the Lorraine region of Eastern France, in the heart of Europe, Barbé studied piano and double bass while simultaneously pursuing a degree in science, before devoting himself exclusively to music at the CNSMDP, where he earned degrees in music theory and analysis, music history, harmony, counterpoint, and a “Premier Prix” in double bass. After entering the orchestra of the Paris Opera in 1983 (where he currently is principal bassist), he continued studying electro-acoustic music and conducting. Barbé’s passion is to play recitals with piano; he has been teaching master classes in Italy, Greece, Brazil, Arizona, Colorado, Texas, Georgia, New-York Juilliard school (USA), Germany, Austria, Norway, United Kingdom, Portugal, Spain, Taiwan, China, Denmark, Poland, Russia, Czech Republic, Slovakia and France.

Thierry Barbé appreciates all styles of music, from Bach to Xenakis, world music and jazz. He also frequently performs his own compositions. His first compact disc, Nomade, was released in 1998); many video recordings of his performances can be found on his https://www.youtube.com/user/tbarbecnsmdp.

Barbé has experimented with numerous international technical approaches to the double bass, which he aims to reconcile together. He performs double bass music and transcriptions sensitively, with the so-called expressive “French touch.”

Since 2001, Barbé has succeeded Pierre Hellouin as president of the French Bass Society (Association des Bassistes et Contrebassistes de France, ABCDF), and is among the administrators of its website www.contrebasse.com.

Always passionate about stimulating the activity of the double bass community in the world, he organized the bass convention “Bass’2008” in the Paris Conservatory in october 2008. He also once was a board member of the International Society of Bassists (ISB).

→ Thierry Barbé’s personal website (in English)  → http://www.thierrybarbe-contrebasse.com/

Traductions → [English]

Thierry Barbé, contrebasse

Contrebassiste super-soliste de l’orchestre de l’Opéra de Paris, concertiste, chambriste, compositeur, Thierry Barbé est également professeur de contrebasse titulaire du CA depuis 1982. Il enseigne la contrebasse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis septembre 2000. Outre ses Premiers Prix du CNSMDP en Contrebasse et en Analyse musicale, il y obtient également un Premier Accessit d’Harmonie et un diplôme d’Histoire de la Musique et d’Esthétique, après des études d’orientation scientifique.

Sa passion pour son instrument et sa pédagogie l’amènent à donner des récitals et master-classes dans le monde entier : Brésil, États-Unis, Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Taiwan, Japon, Norvège, Danemark, Italie, Grèce, République Tchèque, Pologne, France (notamment l’été au Festival International de Contrebasses de Capbreton).

Soucieux de synthèse, il veut rassembler les techniques, connaissances, conceptions, réglages et modes de jeu de son instrument, à l’orchestre et en solo, ainsi que son histoire, pour servir toujours mieux la musique et les compositeurs.

De Bach à Xenakis en passant par les musiques traditionnelles ou le jazz, les goûts de Thierry Barbé sont éclectiques. Considérant la contrebasse soliste comme un "violoncelle alto", il interprète des œuvres romantiques et modernes ainsi que ses propres œuvres, et vise à développer dans la musique contemporaine un lyrisme expressif. Il interprète par exemple le Mikroncerto pour contrebasse et orchestre de son ami contrebassiste et compositeur Richard Dubugnon (orchestre de St-Maur, puis de Pampelune en août 2006) et lui commande en 2008 une sonate pour contrebasse et piano.

Connu et apprécié dans le milieu international des contrebassistes, il a succédé à Pierre Hellouin en tant que président de l’Association des Bassistes et Contrebassistes de France (ABCDF), dont il anime la revue et le site internet www.contrebasse.com, qu’il a originellement créé lui-même, et qui sert aujourd’hui à toute la communauté des contrebassistes.

Avec l’équipe de l’ABCDF, les concours de mini-contrebasses ou « Haut les basses » organisés pour les jeunes, encouragent la pratique de cet instrument dans notre pays. Membre du bureau de l’International Society of Bassists ] (ISB, située aux États-Unis), il a également suscité la création de son pendant européen l’European Society of Bassists (ESB) en organisant en 2008 avec l’ABCDF, au CNSMDP, la convention mondiale de contrebassistes "Bass’2008". Des conventions similaires s’ensuivent à Berlin, Copenhague, Amsterdam, Prague...

chaîne YouTube de Thierry Barbéhttps://www.youtube.com/user/tbarbe...

→ Site web de Thierry Barbé  → http://www.thierrybarbe.com

Translations → [français]

Jean-Yves Sebillotte, piano [en]

As well as studying piano at the Versailles National Conservatory, Jean-Yves Sebillotte also studied percussion under Sylvio Gualda. He completed his piano studies with George Pludermacher and took part in several sessions as part of the Centre Acanthes concert series.

A piano soloist in the Orchestre National de l’Opéra de Paris, he has played in the main opera repertoire under some of the greatest conductors (Pierre Boulez, Christof von Dohnanyi, Philippe Jordan, Zubin Mehta, Seiji Osawa, Georges Prêtre, Esa-Pekka Salonen), as well as on tour, in recordings, first performances, and for ballet directed by renowned choreographers such as Roland Petit, Maurice Béjart, George Balanchine, Jerome Robbins and John Neumeier. During an exceptional gala at the Paris Opera’s Palais Garnier, he performs Stravinsky’s Capriccio under the direction of Valery Gergiev, with the orchestra of the Mariinski Theatre.

Jean-Yves Sebillotte also performs as a soloist and a chamber music player in France and abroad (Europe, China, the USA, United Arab Emirates etc.). His partners include Benoît Fromanger, Françoise Pollet and other members of the Paris Opera.

Two major influences on his career have been Colette Zerah, for a deeper knowledge of the piano and its repertoire, and the composer Guy Sacre, author of the piano music dictionary La musique de piano (Paris: Robert Laffont, 1999), who advises him on performing works by rarely-played composers.

Jean-Yves Sebillotte likes to perform in such unusual places as museums and art galleries, for example the Musée d’Orsay in Paris or the museums of Brussels, Bucarest and Cluj, where he can associate music with other arts.

He also likes to share his passion with those who rarely have the opportunity to go to concerts, which led him to co-found a cultural association (Colori Tempi). In the same respect, he often takes part in summer festivals such as the Festival de Sully-sur-Loire; he also performed in concerts and shows for young audiences, in particular la Nuit des Jouets, with two stage actors, in order to promote the music of Jacques Ibert.

→ Jean-Yves’s association (in French)  → http://coloritempi.com/

Traductions → [English]

Jean-Yves Sebillotte, piano [fr]

Jean-Yves Sebillotte obtient ses Premiers Prix de Piano et de Musique de chambre, au CNR de Versailles, et étudie également la Percussion dans la classe de Sylvio Gualda. Il perfectionne ses études pianistiques avec Georges Pludermacher, et, au cours de stages avec Pascal Rogé et Jean-François Heisser. Son ouverture musicale pour les musiques contemporaines et extra-européennes le
conduit à participer à plusieurs stages du Centre Acanthes.

Pianiste soliste au sein de l’orchestre de l’Opéra national de Paris, il interprète le grand répertoire opératique sous la direction de grands chefs tels que Pierre Boulez, Christof von Dohnanyi, Zubin Mehta, Seiji Osawa, Georges Prêtre, Esa-Pekka Salonen, participe à des tournées orchestrales et des enregistrements, notamment avec Myung-Whun Chung et Philippe Jordan, ainsi qu’à plusieurs créations.

Il joue en soliste lors de nombreux spectacles de ballet pour des chorégraphies de George Balanchine, Maurice Béjart, John Neumeier, Roland Petit, Jerome Robbins. Lors d’un gala au Palais Garnier, il interprète le Capriccio de Stravinsky sous la direction de Valery Gergiev, avec l’orchestre du Théâtre Mariinski. Il se produit tant en France qu’à l’étranger, en récital, en musique de chambre, avec les solistes de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, et avec des chanteurs, notamment Alexandre Duhamel, Françoise Pollet, Karen Vourc’h.

Deux rencontres sont déterminantes dans sa carrière : celle de Colette Zerah, pour l’approfondissement du répertoire et du jeu pianistique, et celle du compositeur Guy Sacre, auteur du dictionnaire La musique de piano, pour ses conseils
sur les compositeurs peu joués actuellement.

Lorsque l’occasion lui est donnée de se produire dans les musées ou les galeries, comme le musée d’Orsay à Paris ou ceux de Bruxelles, Bucarest et Cluj, Jean-Yves Sebillotte peut satisfaire son goût pour les autres arts. Il aime également faire partager sa passion pour la musique avec des publics qui ont peu ou pas la possibilité d’aller au concert, notamment lors de festivals d’été (Sully-sur-Loire, La Londe en scène, Opéra de Quat’lieux...).

Il s’est également produit, à cet effet, dans des concerts et des spectacles jeune public, notamment « la Nuit des Jouets » créé avec deux comédiennes, pour mieux faire connaître la musique de Jacques Ibert.

→ Colori Tempi, l’association de Jean-Yves  → http://coloritempi.com/